samedi 19 juin 2021

Une exposition collective de toiles en hommage à Baya Mahieddine

L’exposition collective, Parfum de plume dans le monde des couleurs et des formes, regroupant plusieurs toiles d’artistes venus célébrer l’œuvre prolifique de Baya Mahieddine, a été inaugurée, mercredi à Alger, dans le cadre du Salon national des Arts plastiques, organisé par l’association nationale Lucius pour les Arts et les Lettres.

Accueillie au Palais des Rais (Bastion 23), l’exposition, visible jusqu’au 29 mai, rassemble quelque 90 toiles de courants artistiques différents, signées par 45 artistes, entre jeunes et anciens, autodidactes et diplômés, venus de toutes les régions d’Algérie rendre hommage à Baya Mahieddine, Fatma Haddad de son vrai nom (1931-1998) et son parcours artistique atypique, qui a permis à la femme algérienne « d’élever ses valeurs, issues de la tradition ancestrale, au rang de l’universalité », explique le poète et président de l’association, Ferhat Bouchemla. « Baya, fondatrice de l’Ecole naïve, était une des muses du grand peintre Pablo Picasso (1881-1973) qui lui a consacré plusieurs de ses toiles et à qui il a dédié quelques-uns de ses textes », a-t-il ajouté.

Représentant des portraits de femmes, des visages émus, des natures mortes, différents objets et ustensiles ou encore des figures composées aux formes et aux couleurs variées, les toiles exposées au premier étage du palais, ont été conçues selon les normes de différents courants de peinture, figuratif, semi-figuratif, expressionniste, abstrait, ou encore peinture gestuelle, exécutées dans différentes techniques, à l’huile, au pastel ou à l’acrylique notamment.

L’exposition a été marquée par l’hommage rendu à Baya, à travers la remise d’un trophée honorifique à son fils Rachid Mahieddine.

Jusqu’au 29 mai, des visites aux musées, à la Casbah d’Alger et au site archéologique de Tipaza, ainsi qu’une conférence sur la vie et le parcours de Baya sont au programme du Salon national des Arts plastiques qui a également convié les artistes participants à prendre part à des ateliers de dessin, durant lesquels ils auront à exécuter de nouvelles œuvres dont ils feront don au « Trésor de l’association », selon Ferhat Bouchemla.

Fondée en novembre 2018, l’association nationale Lucius pour les Arts et les Lettres vise à établir des passerelles culturelles intergénérationnelles et permettre les rencontres entre les artistes dans différentes villes d’Algérie et à l’étranger, encourageant les échanges dans les domaines des Arts plastiques, la littérature, la musique, le théâtre et la poésie.

 

L’article Une exposition collective de toiles en hommage à Baya Mahieddine est apparu en premier sur Algérie Cultures.

简体中文 简体中文 English English Français Français Italiano Italiano Русский Русский Español Español