mardi 15 juin 2021

Reprise partielle du trafic aérien de et vers le pays : Les agences d’Air Algérie prises d’assaut

La compagnie aérienne nationale, Air Algérie, est face à un véritable casse-tête : satisfaire une forte demande avec un nombre de vols hebdomadaires limités. En effet, les agences de la compagnie, en France et en Algérie, sont prises d’assaut depuis dimanche dernier.

Malgré les conditions qualifiées de sévères pour l’entrée sur le territoire national et la contestation, notamment, des mesures de confinement obligatoire, des centaines de personnes font le déplacement vers des agences d’Air Algérie en quête d’un billet d’entrée ou de sortie du territoire. Une affluence record a été enregistrée, notamment hier, à Paris et à Marseille (France).

N’ayant pas pu effectuer leurs réservations sur les sites internet dédiés à cela, les Algériens de France, comme on pouvait le constater sur des vidéos postées sur les réseaux sociaux, ont prix d’assaut les représentations de la compagnie nationale.

N’ayant pas pu contenir les foules, Air Algérie a décidé, tout simplement, de fermer ses deux agences en invoquant des «raisons sécuritaires et sanitaires». «Pour des raisons sécuritaires et sanitaires, Air Algérie a été contrainte de fermer les agences Paris Opéra et Marseille Saint-Charles et vous invite à contacter le Contact Center pour tout achat ou confirmation de votre billet», indique la compagnie dans un communiqué, rendu public hier.

Une même affluence est enregistrée aussi à Alger, où des dizaines de personnes se sont précipitées vers l’agence d’Air Algérie à Alger-Centre en quête des «précieux sésames» qui leur permettront de voyager enfin après plusieurs mois d’attente. Mais beaucoup devront patienter encore. Les places ne sont pas suffisantes pour satisfaire toutes les demandes.

«Priorité aux cas extrêmes»

Contacté hier, Amine Andaloussi, porte-parole de la compagnie Air Algérie, confirme, pour sa part, «l’importance du flux des voyageurs enregistré au niveau des agence». «Cela est compréhensible après 15 mois de fermeture des frontières aériennes. Mais les gens doivent comprendre qu’il s’agit d’une ouverture partielle et la satisfaction de la demande se fera selon les capacités de transport.

La priorité sera accordée aux personnes ayant un besoin extrême de cette mobilité», a-t-il déclaré. Selon lui, l’augmentation du nombre de vols dépend de la maîtrise de la situation sanitaire liée à la propagation de la Covid-19. «C’est le conseil scientifique de suivi de la situation sanitaire qui nous dira s’il pourrait y avoir à l’avenir des vols supplémentaires», explique-t-il.

S’agissant de la dernière décision du Conseil des ministres portant sur la dispense des étudiants et des personnes âgées des frais d’hébergement et leur réduction de 20% pour le reste des membres de la communauté algérienne vivant à l’étranger, le porte-parole d’Air Algérie rappelle que ce volet concerne le ministère du Tourisme.

En outre, les Agences de voyages et de tourisme (ATV) dénoncent, pour leur part, leur exclusion de l’organisation des rapatriements des Algériens. «Voilà une décision prise en haut lieu et qui est de nature à nuire aux agences de voyages agréées par l’IATA, exclues de la vente des vols de rapatriement, alors qu’elles réalisent 60% du chiffre d’affaires du pavillon national», déplore dans un communiqué Toufik Midoun, président du Syndicat national des opérateurs de tourisme de l’ouest du pays.

Ce dernier souligne le paradoxe «de voir une compagnie aérienne chargée normalement juste du transport des voyageurs s’octroyer les missions de tour operator en vendant des packs». «Les autorités savent pertinemment que les Algériens bloqués à l’étranger se trouvent sans moyens financiers, il fallait tout simplement accorder la vente des billets aux agences de voyages en Algérie, afin de permettre à leurs familles de régler partiellement en devises les billets d’avion et en dinars les hôtels, tout en sachant qu’une bonne majorité des ATV est spécialisée dans la vente de package qui reste une prestation qui revient exclusivement au monde des voyagistes», suggère-t-il.

L’article Reprise partielle du trafic aérien de et vers le pays : Les agences d’Air Algérie prises d’assaut est apparu en premier sur El Watan.

简体中文 简体中文 English English Français Français Italiano Italiano Русский Русский Español Español