vendredi 25 juin 2021

Répression du Hirak : Le PST dénonce un «climat de terreur»

Le Parti socialiste des travailleurs (PST) a vivement dénoncé, hier, une «répression sans précédent» des manifestations du hirak, alors que le régime s’apprête à organiser samedi prochain des législatives, rejetées par le mouvement populaire et l’opposition démocratique.

«En instaurant un climat de terreur, par la répression des manifestations pacifiques du hirak et le musellement de toute expression libre, le pouvoir de fait espère imposer la continuité du régime libéral autoritaire et antisocial, notamment par le passage en force électoral des législatives du 12 juin», s’est indigné le PST dans un communiqué. «Ainsi, dès le début de la prétendue campagne électorale, on a enregistré ces trois dernières semaines plus d’un millier d’interpellations et plus de 200 arrestations de jeunes activistes du hirak, de militants politiques, de journalistes et d’avocats», a-t-il ajouté. Pour le PST, «cette escalade (…) intervient dans la foulée des grèves ayant touché depuis le début du mois d’avril les secteurs de la santé, de la poste, de l’Eniem, du ministère du Commerce, de l’administration des impôts ainsi que les grandes grèves nationales des travailleurs de la Protection civile et de tous les corps de l’éducation nationale, dont les manifestations de rue ont été violemment réprimées».

Le PST, qui a déjà annoncé son rejet des législatives, a aussi fustigé une «campagne d’intimidation» faite «d’arrestations et d’interpellations de dirigeants politiques (RCD, MDS, FFS) et de poursuites judiciaires (UCP, PST)», et «orchestrée afin de museler les partis politiques de l’opposition, notamment ceux qui constituent le Pacte pour une alternative démocratique (PAD)depuis juin 2019, revendiquant une transition démocratique par l’instauration d’un processus populaire constituant». Le PST, qui s’est également insurgé contre les menaces de «dissolution» ciblant des associations culturelles et sociales, dont SOS Bab El Oued et RAJ, a qualifié de «grave dérive» la «remise en cause des libertés démocratiques et du multipartisme dans notre pays».

L’article Répression du Hirak : Le PST dénonce un «climat de terreur» est apparu en premier sur El Watan.

简体中文 简体中文 English English Français Français Italiano Italiano Русский Русский Español Español