vendredi 25 juin 2021

Représentant permanent de l’Algérie à l’ONU : «Le Conseil de sécurité est tenu de trouver une solution durable à la question palestinienne»

Le représentant permanent de l’Algérie à l’ONU, l’ambassadeur Sofiane Mimouni, a indiqué mardi 19 mai à New York que le Conseil de sécurité était dans l’obligation de trouver une solution durable à la question palestinienne, en assumant ses responsabilités historiques et juridiques à cet égard.

S’exprimant au cours d’une conférence de presse conjointe avec l’ambassadeur palestinien à l’ONU, Riyad Mansour, M. Mimouni a déclaré de manière non équivoque que les crimes commis par la puissance occupante contre les fidèles de la mosquée Al Aqsa pendant le mois de Ramadhan, son insistance sur l’expulsion des habitants d’El Qods, en particulier à Sheikh Jarrah et Silwan, de leurs maisons, et sa politique de colonisation sont à l’origine de l’escalade de la violence en Palestine.

Sofiane Mimouni qui assure la présidence du Groupe arabe à l’ONU, a expliqué que face à l’inertie du Conseil de sécurité et son incapacité à adopter un document sur la répression que subit le peuple palestinien, le Groupe a décidé d’appeler à une réunion d’urgence de l’Assemblée Générale, laquelle a également un rôle à jouer conformément à la Charte des Nations.

Cette réunion devrait se pencher sur la situation en Palestine où les bombardements israéliens ont fait jusqu’ici quelques 219 morts, dont 63 enfants.

Pour autant, il a précisé que cette réunion n’exemptait nullement le Conseil de sécurité de trouver une solution rapide à cette escalade de la violence et d’assumer pleinement ses responsabilités morales.

Le chef de la délégation algérienne à l’ONU, a relevé que le fait de solliciter une réunion de l’AG de l’ONU ne signifie nullement l’abandon de la piste du Conseil de sécurité.

Le Conseil de sécurité est dans l’obligation de trouver une solution durable à la question palestinienne, et il doit assumer ses responsabilités historiques et juridiques à cet égard, et le Groupe Arabe continuera d’insister pour qu’il assume ses responsabilités, a-t-il soutenu.

Interrogé sur l’objectif escompté de cette réunion qui se tiendra jeudi à l’initiative de l’Algérie et du Niger, M. Mimouni a précisé qu’elle permettra à la communauté internationale d’exprimer sa solidarité avec le peuple palestinien, de démontrer l’importance qu’elle attache au règlement de cette question et de présenter sa vision sur l’escalade de la violence. Elle constituera également l’occasion pour fédérer les efforts afin de mettre un terme à l’agression contre le peuple palestinien et de relancer le processus politique en vue de parvenir à une solution juste et durable de la question palestinienne.

Sofiane Mimouni a rappelé que le Groupe Arabe a, au regard de la gravité de la situation, entrepris plusieurs démarches afin de mobiliser la communauté internationale et de mettre un terme aux violences que vit le peuple palestinien.

Dans ce cadre, la Troïka du Groupe arabe a rencontré la cheffe de cabinet du Secrétaire général de l’ONU, en l’absence de ce dernier à New York, afin de solliciter un engagement personnel de sa part dans les efforts visant à mettre un terme à la violence et lui a demandé de tenir une réunion urgente du Conseil de sécurité qui a eu lieu dimanche dernier.

Le représentant permanent de l’Algérie a réitéré son appel à la communauté internationale à s’engager dans le traitement des causes profondes de ce conflit.

Permettre au peuple palestinien d’exercer ses droits inaliénables à un Etat indépendant dans les frontières de 1967 avec Al Qods Echarif comme capitale est la seule solution au conflit au Moyen-Orient et le moyen unique d’instaurer une paix juste et durable dans la région, a-t-il insisté.

L’article Représentant permanent de l’Algérie à l’ONU : «Le Conseil de sécurité est tenu de trouver une solution durable à la question palestinienne» est apparu en premier sur El Watan.

简体中文 简体中文 English English Français Français Italiano Italiano Русский Русский Español Español