samedi 19 juin 2021

Pr.Wahiba Hadjoudj directrice générale de la pharmacie, nous dit tout…

Le prochain arrivage de lots de vaccins  est prévu pour quand et quelle est la quantité espérée ?

Pr Wahiba Hadjoudj : La prochaine livraison des vaccins est prévue pour ce lundi  31 mai. Nous réceptionnerons en fait un lot de 500 000 doses  en provenance de Chine des laboratoires de sinovac. Ce qui portera le total livré jusque-là,   à 2,5 millions d’unités depuis le 31 janvier. Ce nouvel arrivage va nécessairement encore booster davantage la campagne de vaccination dont la cadence s’est accélérée ces derniers jours au niveau des EPSP désignés à cet effet.

Et qu’en-t-il des autres  programmes de livraisons ? 

Pr Wahiba Hadjoudj : Il faut relever  à  ce titre  que les livraisons seront relancées dès ce mois de juin. Il est attendu donc  la réception au courant du mois de juin d’un lot supplémentaire de l’ordre de 3 millions de doses anti-covid, en y ajoutant la quantité de 758 000 d’AstraZeneca. Cette allocation supplémentaire est prévue dans le cadre du programme onusien dit Covax qui garantit un accès équitable au vaccin. L’Algérie aura acquis au total du 31 janvier à la mi-juin une quantité de 5,5 millions de doses. Alors qu’on a reçu  jusqu’au 30 avril, une quantité qui ne dépassait pas le un million de doses. Pour le sputnik V acquis dans le cadre des accords bilatéraux,  on a reçu 80 000 doses et 200 000 autres doses  il reste encore 700 000 unités qu’on va normalement recevoir en juin. Dans le cadre du covax, il est prévu d’autres livraisons durant juillet et août. C’est dire qu’, on   aura pratiquement chaque mois un  quota conséquent. Il est fort possible qu’on reçoive dans les prochaines semaines les Jansen and Jansen dont le régime thérapeutique est basé sur une seule dose. Il y a aussi le vaccin Sanofi qui va bientôt marquer son entrée sur le marché mondial.

 

Les allocations de covax ont tout de même accusé beaucoup de retards quelles en  sont les raisons ?

Pr Wahiba Hadjoudj : Effectivement l’Algérie a été doublement pénalisée durant les mois de mars et avril. Les raisons sont principalement inhérentes à la  crise sanitaire qui a  frappé de plein de fouet l’Inde et bien d’autres pays. Cette crise pandémique  a carrément  bloqué l’industrie de vaccins à  New Delhi. L’inde reste et  classé comme le premier fournisseur de Covax en  vaccins. La crise pandémique a fait que l’Inde   n’a pas pu honorer ses engagements. Par conséquent,   le quota de l’Algérie de 1,5 millions d’unités d’Astra Zeneca fabriqués en Corée du sud n’a pas été livré dans sa totalité pour les raisons sus évoquées. La quantité de 1,5 millions de doses, a été partagée avec les autres pays qui ont été fortement touchés durant la période de mars et avril. au lieu de recevoir d’un coup 1,5 millions de doses, l’on a reçu 758 000 et le reste on l’aura durant la mi- juin,

Et dans le cadre de l’achat direct bilatéral ?

Pr Wahiba Hadjoudj : Même dans le cadre du bilatéral, les fournisseurs  étaient contraints de  prioriser l’Inde et d’autres pays qui avaient à faire  face aux dégâts de la nouvelle vague pandémique et ce, au détriment des contrats d’acquisition déjà payés par l’Algérie.

Parmi les vaccins réceptionnés figure l’’AstraZeneca en pole position en sterme de quantité alors que les gens y sont encore réticents ?

Effectivement, les gens étaient, tout à fait au début,  réticents quand il s’agit de l’AstraZeneca à injecter, mais ce n’est plus le cas à présent. La parenthèse de réticence est désormais fermée. Les gens ont fini par comprendre que l’AstraZeneca n’avait pas plus d’effets secondaires que les autres sérums. Tous les vaccins ont par définition des effets secondaires. Les gens y adhèrent maintenant puisqu’ils cherchent à être vaccinés. Il faut savoir au passage qu’on exige désormais pour le pèlerinage le vaccin britannique. On doit savoir aussi que l’AstraZeneca  est le premier vaccin utilisé dans le monde, soit dans 135 pays. Il est suivi de Pfizer/BioNTech, dans 89 pays, le Moderna dans 37 pays, le Sinopharm de Pékin dans 33 pays, le russe sputnik V dans 28 pays et le sinovac dans 23 pays, alors que le Jansen and Jansen est utilisé dans 6 pays, le Sinopharm de Wuhan dans 2 pays seulement.

Santenews-dz.com 

L’article Pr.Wahiba Hadjoudj directrice générale de la pharmacie, nous dit tout… est apparu en premier sur Sante News.

简体中文 简体中文 English English Français Français Italiano Italiano Русский Русский Español Español