mardi 22 juin 2021

Nouvel arrivage de vaccins contre la Covid-19 dans le cadre du Covax : 758 400 doses d’AstraZeneca réceptionnées hier

Fournis par petites quantités depuis le début de la campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 en janvier dernier, un nouvel arrivage d’un lot de 758 400 doses du vaccin AstraZeneca, acquis dans le cadre de la plateforme Covax de l’OMS, a été réceptionné hier à l’aéroport Houari Boumediène par l’équipe de l’Institut Pasteur d’Algérie, en l’absence des autorités sanitaires.

Il s’agit de la deuxième expédition du groupe Covax, après le premier lot de 364 000 doses reçues en avril dernier. Ce qui fait un total de plus d’un million de doses de vaccins acquis dans ce cadre. Une troisième livraison est attendue pour les prochains mois. Une opération qui n’a pas bénéficié d’une couverture médiatique ni d’une communication de la part du ministère de la Santé.

Une quantité qui s’ajoute à celle reçue la semaine dernière par l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA) du fournisseur russe Gamaleya. Il s’agit de 170 000 doses du vaccin Sputnik V sur les 920 000 doses restantes à l’issue du contrat signé entre les deux parties en décembre 2020. Une nouvelle livraison de près de 500 000 doses de vaccin est attendue pour lundi prochain, avons-nous appris de source sûre, dont le vaccin chinois. En tout, un total de 14 244 000 doses de vaccins est à enregistrer pour ce mois de mai, en attendant les livraisons prévues pour juin. «Ce qui permettra de donner un nouveau souffle à la campagne nationale de vaccination dont le rythme est très lent», nous confie une source proche du dossier, en rappelant que les retards dans les livraisons des vaccins ont considérablement freiné l’opération. Il était prévu, d’après le ministère de la Santé, une acquisition de 10 millions de doses de vaccin au cours du premier trimestre, dans le cadre du système Covax, pour vacciner 20% de la population.

Pour le moment, de petites quantités sont expédiées et destinées directement aux personnels de santé, aux personnes âgées et aux malades chroniques. Les plus grandes quantités sont par contre attendues à partir du mois de juin, ajoute notre source, une fois qu’une baisse de la tension mondiale pour l’acquisition de ces vaccins sera constatée et l’augmentation des capacités de production dans les différentes usines, notamment en Inde et en Chine. D’ailleurs, le vaccin chinois Sinovac, dont une quantité importante est attendue dans les prochains jours sur un total de deux millions de doses négocié par l’Institut Pasteur d’Algérie, est le vaccin sur lequel le ministère de la Santé compte beaucoup pour l’accélération de la campagne nationale de vaccination.

D’autres lots seront livrés progressivement au cours de cet été. L’approvisionnement en d’autres vaccins, notamment celui de Pfizer/BioNtech, avec qui un contrat d’entente a été signé pour un quota de dix millions de doses, est prévu en attendant la mise sur le marché du vaccin Sputnik fabriqué localement. «Ce qui donnera un coup d’accélérateur de manière significative à la campagne nationale de vaccination et réduira les contaminations et les formes graves de la maladie, d’autant que les nouveaux variants progressent dans notre pays», ajoute notre source. Par ailleurs, le projet de fabrication du vaccin russe SputnikV par le groupe pharmaceutique Saidal, dans son usine à Constantine, à partir du mois de septembre prochain ,avec son partenaire russe dans le cadre d’un transfert technologique «avance bien», selon la même source. «Le lancement de la fabrication de ce vaccin à partir de la matière première fournie par le partenaire ne saura tarder, en attendant d’engager la production de la matière première en Algérie», a ajouté notre source.

Et d’expliquer que «les équipes mises en place, dont des universitaires et des experts en la matière, travaillent en étroite collaboration avec les Russes pour installer le mécanisme nécessaire au développement du vaccin Sputnik V, qui sera, en fait, développé sous forme de deux vaccins, un pour la première dose, un autre pour la seconde».

A travers ce projet, il sera possible pour l’Algérie d’assurer la vaccination d’une large frange de la société et arriver à atteindre son objectif de vacciner 70% de la population. «La campagne nationale de vaccination contre la Covid se poursuivra tout au long de l’année. Après les staffs médicaux et les personnes assumant des fonctions stratégiques et importantes dans le pays, les personnes âgées de plus de 65 ans et les malades chroniques, la vaccination sera élargie aux citoyens âgés de plus de 18 ans, selon un programme bien défini et la stratégie tracée», avait déclaré le Dr Djamel Fourar, directeur général de la prévention au ministère de la Santé, au lancement officiel de la campagne nationale de vaccination contre la Covid-19. 

L’article Nouvel arrivage de vaccins contre la Covid-19 dans le cadre du Covax : 758 400 doses d’AstraZeneca réceptionnées hier est apparu en premier sur El Watan.

简体中文 简体中文 English English Français Français Italiano Italiano Русский Русский Español Español