samedi 19 juin 2021

Mouloudia d’Alger : Le temps des «dénonciations» !

C’est l’heure des scandales au Mouloudia d’Alger, avec les dénonciations et les divulgations des dérives des joueurs qui ne cessent de se succéder, mettant de plus en plus le Doyen des clubs algériens dans une situation inconfortable.

Après le scandale de la vidéo des joueurs dans un cabaret à Oran, ayant conduit au renvoi de quatre joueurs. Le cas du jeune Rahmani, suspendu pour atteinte aux mœurs, après la divulgation de photos l’impliquant, c’était au tour du jeune milieu de terrain, Harrag, d’être au cœur d’un autre scandale. En effet, samedi soir, des photos montrant l’ancien Harrachi fumant de la Chicha a été largement diffusée sur les réseaux sociaux, ajoutant une couche supplémentaire au dernier scandale du cabaret d’Oran.

Un énième « écart disciplinaire », qui ravive la colère des fans mouloudéens, qui exigent désormais une purge massive au sein de l’effectif, surtout après les résultats chaotiques de l’équipe sur le plan sportif, et de surcroit pour l’année du centenaire.

Le cas Harrag, ne devrait pas être le dernier au Mouloudia, puisqu’il se dit avec persistance que deux autres joueurs étaient en compagnie du quatuor Addadi, Bensaha, Allati et Rebiai à Oran, même s’ils n’apparaissent pas dans la fameuse vidéo. Selon une source au sein de la direction, la présence de ces deux éléments, dont le nom n’a pas été divulgué, est une certitude pour les responsables du club.

C’est à cet effet qu’une enquête en interne a été enclenchée, pour justement confirmer, preuve à l’appui, l’implication de ces deux éléments suspectés, avant de leur faire subir le même sort que les autres, c’est-à-dire les renvoyer de l’équipe, avec la résiliation unilatérale de leur contrat, tout en exigeant une indemnisation, pour le tort occasionné au club et à sa réputation.

Un centenaire gâché

Il faut dire que ces différents scandales sont apparus dans une saison, qui devait être historique et particulière pour le Doyen des clubs algériens. Le vieux club algérois, qui voulait fêter son centenaire par des titres, sort non seulement bredouille, avec aucun espoir de consécration dans les différentes compétitions où il était engagé et une équipe déjà en vacances, mais pour enfoncer le clou, avec des scandales qui se succèdent.

Triste sort pour le plus vieux club algérois et doyen des équipes algériennes, qui touche le fond, expliquant grandement la furie des supporters et surtout leur désespoir après tant d’ambitions et d’espoirs en début de saison.

L’article Mouloudia d’Alger : Le temps des «dénonciations» ! est apparu en premier sur El Watan.

简体中文 简体中文 English English Français Français Italiano Italiano Русский Русский Español Español