jeudi 24 juin 2021

Législatives : Appels à participer au scrutin du 12 juin

La campagne pour les élections législatives du 12 juin se poursuivait hier, sur fond de répression des manifestations du hirak.

A Médéa, la présidente de TAJ, Fatima Zohra Zerouati, a insisté sur l’impératif de «réhabiliter» l’acte politique et amorcer une «rupture totale» avec les pratiques qui ont enfoncé le pays dans la crise. L’élection d’assemblées élues «représentatives, émanant de la volonté populaire», jouant pleinement leur rôle de «force de proposition», est l’une des «alternatives» s’offrant pour dépasser la crise politique, a-t-elle souligné lors d’un meeting animé au troisième jour de la campagne. «La désertion du champ politique n’est nullement la solution à la crise multiforme que traverse le pays, car laisser le champ vide, c’est exposer le pays au danger», a mis en garde la présidente du parti, citée par l’APS.

A Bouira, le secrétaire général du FLN, Abou El Fadhl Baâdji, a souligné que ce scrutin constitue le «seul moyen qui permettra au peuple algérien d’exercer sa souveraineté et la démocratie». «Notre premier objectif via cette participation est de protéger l’Algérie de toute dérive et surtout la doter de fortes institutions capables de représenter dignement le peuple», a-t-il affirmé lors d’un meeting organisé dans la grande salle de la maison de la culture Ali Zaâmoum.

Le SG du FLN, qui s’est dit opposé à tout projet de transition en Algérie, a appelé les Algériens à élire leurs représentants au Parlement. A Tlemcen, le président du Front de l’Algérie nouvelle (FAN), Djamel Benabdeslam, a exhorté les Algériens à voter en «masse» afin de bâtir des institutions «fortes» pour relever les défis et faire face aux «menaces» qui guettent le pays. «Nous devons agir en tant que citoyens responsables et honorables pour faire face aux ennemis du pays qui visent l’affaiblissement de l’Etat algérien et de ses institutions, suivant des objectifs et des agendas étrangers», a-t-il affirmé dans une déclaration à la presse.

Il a expliqué que son micro-parti milite pour l’avènement d’une «Algérie nouvelle», «une des revendications du hirak populaire authentique visant à construire une société cohérente et des institutions fortes qui servent les intérêts du peuple algérien». Pour rappel, près de 1500 listes, dont plus de la moitié s’affichant comme indépendantes, sont en lice pour ce scrutin, rejeté par l’opposition et le hirak.

L’article Législatives : Appels à participer au scrutin du 12 juin est apparu en premier sur El Watan.

简体中文 简体中文 English English Français Français Italiano Italiano Русский Русский Español Español