samedi 19 juin 2021

Législatives à Bouira : Les candidatures d’élus et de leurs proches rejetées

Les recours introduits par plusieurs candidats aux élections législatives du 12 juin prochain déposés auprès des tribunaux administratifs ont été tous rejetés. Le rejet de certaines listes des partis politiques et des indépendants, a été motivé par le fait qu’elles soient «liées aux milieux suspects de l’argent et des affaires», à l’image de la liste du Mouvement El Bina dont pas moins de six dossiers ont été rejetés.

Les candidatures, de cette dernière, remplacées par les membres de famille des deux élus et un notaire n’ont pas été validées par la commission siégeant à la délégation locale de l’ANIE, a-t-on appris aujourd’hui dimanche 16 mai de source sûre.

En réaction à son exclusion, Beloui Lamouri, élu à l’APW de Bouira a décidé de démissionner de l’assemblée populaire de la wilaya (APW), après que son dossier de candidature, tous comme celui de son père qui l’a remplacé, aient été rejetés.

«C’est la troisième fois que mon dossier est rejeté au même motif. Qu’ils procèdent à l’ouverture d’une information judiciaire s’ils estiment que je suis proche des milieux des affaires et de la corruption», a déclaré le concerné à El Watan. Il faut préciser par ailleurs, que plusieurs dossiers de candidats qui voulaient se présenter aux élections législatives ont été rejetés par l’ANIE et des tribunaux administratifs. Les rejets sont motivés, par l’implication des prétendants dans des affaires de corruption. 40 listes (23 partis politiques et 17 listes indépendantes) sont en course.

L’article Législatives à Bouira : Les candidatures d’élus et de leurs proches rejetées est apparu en premier sur El Watan.

简体中文 简体中文 English English Français Français Italiano Italiano Русский Русский Español Español