mardi 22 juin 2021

Le projet a accusé beaucoup de retard : Le centre commercial en sous-sol de la Grande Poste bientôt fini

Le projet du centre commercial situé en sous-sol de la grande poste à Alger-centre, principale vitrine de la capitale, renaîtra bientôt de ses cendres, avons appris du p/apc de la collectivité locale, Abdelhakim Bettache.

L’annonce a été faite par l’édile communal lors d’une visite d’inspection sur les lieux, où il a tenu, en compagnie de tout un staff de responsables et de directeurs techniques, à donner des instructions sur les grandes lignes du projet, relancé cette semaine. Il s’agit du réaménagement de l’ancien espace souterrain, sis rue Khemisti, transformé en un centre commercial moderne (22 locaux) répondant aux normes internationales, devant abriter de grandes marques mondiales franchisées.

Les travaux ont repris suivant un plan bien déterminé. Les opérations ont été réparties en plusieurs phases. «Il y aura toute une panoplie de commerces. Ces boutiques seront exploitées pour différentes activités, à savoir des restaurants, des salons de thé, pharmacie, habillement, toilettes, etc», explique M. Bettache. Ainsi, ces échoppes, très mal exploitées par le passé, seront remises au goût du jour, s’enorgueillit le p/apc.

L’idée étant d’en faire un lieu d’attraction et d’intérêt en plein centre d’Alger, à l’image des autres centres commerciaux de la capitale. La réalisation, une fois le projet fini, épousera une architecture du plus bel effet, alliant style moderne avec des rappels de l’architecture du style haussmannien qui prévaut dans la majorité des édifices d’Alger-centre et ses environs.

Exit l’image que véhiculait cet ancien canton de beuveries. D’après les plans de réalisation élaborés par le bureau d’étude, cette nouvelle configuration permettra à ce futur joyau de renouer avec l’engouement du grand public qu’il avait connu durant ses premières années d’ouverture dans les années quatre-vingts.

Loisirs, mais pas que ! Hormis la partie commerciale, le centre proposera également d’autres activités de loisirs qui viendront appuyer le plan d’exploitation des lieux. Le coût global alloué à ce futur pôle d’attraction est de 25 milliards de centimes, indique le maire. «Il est vrai que le budget alloué est relativement élevé.

Toutefois, cela s’explique par la cherté du matériel et l’équipement qui ont été choisis pour le projet», justifie M. Bettache tout en indiquant que «le centre sera équipé de matériel dernier cri, comme les caméras de surveillance connectées à une régie pour la sécurité et autres équipements pour les personnes à mobilité réduite», explique-t-il. D’après le responsable, le projet sera réceptionné vers la fin du mois de septembre prochain.

S’agissant des modalités d’exploitation commerciale, le p/apc dit que «nos équipes sont en train de préparer le cahier des charges. Il passera en adjudication, où il sera soumis à l’appel d’offres. Chaque magasin aura son intitulé avec des paramètres bien définis. Un autre cahier des charges sera préparé pour l’exploitation des enseignes publicitaires», argumente-t-il.

L’autre intérêt que revêt cet espace commercial et de loisir est celui de sa connexion directe avec la ligne principale du métro. Une fois le chantier terminé, l’accès vers la station de la Grande-Poste-Tafourah sera ouvert à travers une galerie animée et via un escalier mécanique. Dans le même projet figure aussi le réaménagement du jardin floral de Khemisti situé juste en dessus et qui sera livré au même titre que le sous-sol. L’esplanade a été fermée récemment pour subir un toilettage général.

Actuellement, le chantier a atteint un taux d’avancement de 60%. La cadence de réalisation a connu un arrêt, pendant presque une année et demi, du fait de la crise de coronavirus (Covid-19). Lancés il y a trois ans, ces travaux ont accusé beaucoup de retard dû, selon le même responsable, à certaines difficultés et problèmes techniques liés à ce site, tels l’humidité et les infiltrations d’eau.

Des problèmes qui ont été réglés par la pose de systèmes d’étanchéité en sous-sol et la réfection du revêtement de sol. Les travaux sont actuellement à la phase d’installation du système de climatisation et de ventilation, a fait savoir M. Bettache qui indique, en outre, que la première phase de l’opération de réaménagement, dotée d’un budget de 7 milliards de centimes, s’est faite «avec l’aval des services de Contrôle technique de construction (CTC)», d’autant plus que le site, de par son emplacement stratégique, connaît une circulation piétonne dense.

Un projet ambitieux, précise M. Bettache, d’autant que la commune draine près d’un (01) million de visiteurs par jour, venant de toutes les communes de la capitale et du reste des wilayas.

L’article Le projet a accusé beaucoup de retard : Le centre commercial en sous-sol de la Grande Poste bientôt fini est apparu en premier sur El Watan.

简体中文 简体中文 English English Français Français Italiano Italiano Русский Русский Español Español