mardi 22 juin 2021

La satisfaction mitigée des partis en compétition

La campagne électorale pour les élections législatives anticipées du 12 juin prend fin aujourd’hui.

Beaucoup de partis qui participent à ce rendez-vous électoral se disent «relativement satisfaits» de leur «rendement» et surtout du déroulement d’une campagne sans «couac» ni «dérapage». Certains candidats parlent d’une campagne qui a mobilisé dans l’espace virtuel, mais qui était plutôt timide dans l’espace public.

A la crise sanitaire s’est agriffée la crise de confiance, d’où les difficultés rencontrées par les candidats à la députation à convaincre un électorat complètement blasé.

Conscient que les meetings ne draineraient pas beaucoup de monde, Jil Jadid, parti dirigé par Soufiane Djilali, comme tant d’autres formations politiques, a choisi le travail de proximité afin de sensibiliser les citoyens sur le bon fondement de sa démarche et approche. «Effectivement, beaucoup de personnes rencontrées ne font plus confiance aux partis politiques.

L’image de ces derniers a été ternie par les pratiques de certaines entités, mais nous avons expliqué, lors de nos sorties de proximité qui ont dépassé les 1000, qu’ensemble nous pouvons amorcer un changement réel dans la nouvelle Algérie», note Habib Brahmia de cette formation politique, qui considère ces élections comme une nouvelle étape pour le changement tant attendu par les Algériens. Jil Jadid, comme bien d’autres formations et listes indépendantes, a tenté durant ces trois semaines de campagne non seulement de convaincre de la pertinence de son programme mais aussi de sensibiliser les électeurs au sujet du caractère décisif et déterminant de cette échéance électorale sur le devenir du pays.

M. Brahmia admet l’existence de réticences et d’animosité : «Nous avons expliqué aux Algériens que nous avons approché dans plusieurs villes du pays que nous sommes le seul parti à avoir un programme complet et concret qui consacre la défense des droits des femmes, des libertés, des manifestations… Nous avons fait de notre mieux.» Jil Jadid ne craint pas la victoire des indépendants, car ces listes, selon ce parti, ne peuvent pas avoir la notoriété que possèdent les partis politiques.

La peur suscitée par les indépendants

Le MSP, formation dirigée par Abderrazak Makri, ne partage pas cet avis. Pour lui, une victoire des listes indépendantes serait fatale pour l’Etat et non pour le MSP.

«Nous avons mené une campagne ordinaire. Certes, il n’y a pas eu d’engouement, mais nous avons animé des meetings et des rencontres de proximité. Nous sommes peu satisfaits, seulement notre inquiétude est la non-transparence de ce scrutin. Nous craignons la fraude au profit des listes indépendantes», s’alarme Naamane Laouar, cadre du MSP, qui précise que son parti n’a été confronté à aucun problème durant cette campagne, mais ce qui l’intéresse c’est la finalité de ce travail.

«Notre objectif est de remporter la majorité parlementaire», tonne M. Makri, qui s’interroge sur le devenir des indépendants s’ils venaient à décrocher la majorité au Parlement.

«Quel programme vont appliquer ces indépendants ? Ont-ils une vision ? Ils sont incohérents. Ces indépendants vont-ils créer un nouveau parti du Président ? Ce n’est pas de cette façon que nous allons construire la nouvelle Algérie», prévient M. Naamane, qui demande à chacun d’assumer ses responsabilités. Le MSP regrette que l’Algérie n’ait pas tiré profit de cette multiple expérience !

Le parti FNA de Moussa Touati, La Voix du peuple de Lamine Osmani, le FJD de Abdellah Djaballal ont, certes, constaté sur le terrain l’indifférence des populations et le manque de confiance qui fait défaut, mais ils demeurent persuadés qu’un sursaut citoyen reste possible, tant que rien n’est encore joué !

Il faut préciser que 22 554 candidats, dont 10 464 partisans, 12 086 indépendants et 272  pour la communauté nationale à l’étranger, participent à ces élections qui auront lieu samedi prochain.

L’article La satisfaction mitigée des partis en compétition est apparu en premier sur El Watan.

简体中文 简体中文 English English Français Français Italiano Italiano Русский Русский Español Español