mardi 15 juin 2021

Importation de véhicules neufs : Aucun dossier traité

L’information nous a été donnée par une dizaine de concessionnaires contactés. Selon leurs dires, aucun agrément n’est prêt à être délivré.

La raison, aucun dossier n’a été traité par la commission en charge du traitement des dossiers pour l’obtention de l’agrément d’importateur de véhicules neufs.

Il s’agit-là d’une situation inadmissible, nous ont-ils déclarés, car des engagements ont été pris entre opérateur algériens et maisons mères établies à l’étranger.

D’après nos informations, la commission en question ne se serait pas encore réunie.

Les dispositions des lois 41 et 42 relatives au nouveau cahier des charges fraichement rectifié par Mohamed Bacha, ministre de l’Industrie et des Mines, précisent que la commission doit être composée de plusieurs membres issus du ministère de l’Industrie, présidant la séance, siégeant à leurs côtés des membres représentant le ministère de l’Intérieur et des collectivités locales, des Finances et un membre du ministère du Commerce.

Selon les informations que certains concessionnaires nous ont communiqué, cette commission n’aurait jamais été créée et aucun membre n’a encore été désigné.

Une situation qui plonge à nouveau le secteur de l’automobile dans le flou le plus total et provoquant automatiquement la colère, la consternation et l’indignation de dizaines d’opérateurs qui faut-il le rappelé, ont investit des sommes faramineuses dans la mise en place des infrastructures dédiées à l’activité d’importation de véhicules neufs.

L’article Importation de véhicules neufs : Aucun dossier traité est apparu en premier sur El Watan.

简体中文 简体中文 English English Français Français Italiano Italiano Русский Русский Español Español