mardi 22 juin 2021

Docteure, j’ai un grain de beauté qui grossit

Sophie : Bonjour Docteur, j’ai depuis longtemps un grain de beauté sur la jambe, mais il me semble que sa taille a augmenté. Et comme l’une de mes tantes vient récemment de se faire enlever un gros grain de beauté qui s’est avéré être un mélanome malin, je suis très anxieuse.

Dre Martine Perez : Je tiens à vous dire d’emblée que, dans l’immense majorité des cas, les mélanomes malins ne sont pas d’origine génétique. Alors, cela fait longtemps que vous avez ce grain de beauté ? Depuis quand avez-vous remarqué qu’il avait grossi ?

Sophie : Je pense que j’ai toujours eu ce grain de beauté, mais je n’y avais pas vraiment prêté attention jusqu’à présent. Après avoir appris ce qui est arrivé à ma tante, j’ai examiné plus attentivement mes grains de beauté et j’ai l’impression que celui-là était plus petit avant et qu’il a grossi au cours des derniers mois.

Dre Martine Perez : Voyons cela de plus près. Pourriez-vous dans un premier temps me montrer le grain de beauté sur la jambe ? … Oui, je vois. Il s’agit à l’évidence d’un simple nævus, c’est-à-dire vraiment d’un grain de beauté. Il est bien rond, plat, de couleur homogène, pas très gros, il mesure 4 millimètres de diamètre. Il n’y a aucune raison de vous inquiéter. Il ne présente aucun signe de malignité.

Je vais néanmoins le prendre en photo. Cela nous permettra de voir s’il change d’aspect au cours des prochaines semaines. Par ailleurs, je vais vous examiner complètement, afin de vérifier si vous n’avez pas d’autres grains de beauté peut-être problématiques, en particulier au niveau des zones que vous ne pouvez pas voir vous-même, comme le dos, les fesses ou le cuir chevelu.

Sophie : Alors, vous ne voyez rien ?

Dre Martine Perez : Vous avez quelques grains de beauté dans le dos, de petite taille, qui ne présentent aucun caractère anormal. Donc rien d’inquiétant. Mais, à chaque consultation, y compris pour une autre raison, n’hésitez pas à me montrer vos grains de beauté au moins une fois par an.

Sophie : Existe-t-il un moyen de se protéger d’un mélanome malin ?

Dre Martine Perez : Le principal facteur de risque, c’est le soleil, en particulier les coups de soleil dans l’enfance, mais pas seulement. Comme vous avez une peau très blanche, donc fragile, je vous recommande de bien vous protéger du soleil. C’est-à-dire ne pas vous exposer l’été aux heures les plus chaudes, mettre une crème solaire avec un indice de protection élevée sur les zones découvertes. Et n’hésitez pas à mettre des chemises à manches longues et des pantalons légers l’été. Par ailleurs, les séances d’ultraviolets en cabine augmentent le risque de mélanome malin et sont donc fortement déconseillées. Se protéger du soleil réduit le risque de tous les cancers de la peau et permet en plus de limiter le vieillissement cutané. Le soleil, c’est le principal facteur de vieillissement de la peau.

Ce que qu’il faut savoir sur le mélanome

Le mélanome est l’un des plus graves cancers de la peau lorsqu’il n’est pas pris à temps. En revanche, le taux de guérison avoisine les 100 %, lorsqu’il est traité à un stade précoce. Il faut donc consulter un médecin si, sur votre peau, apparaît une tache brune qui grossit rapidement (les mélanomes ont un diamètre souvent supérieur à 6 mm), de couleur non homogène (mélangeant du noir, marron, rose…) à bords irréguliers, et d’aspect asymétrique.

Les autres consultations avec le médecin-conseil

A lire aussi :

简体中文 简体中文 English English Français Français Italiano Italiano Русский Русский Español Español