vendredi 25 juin 2021

Brèves

La Banque Mondiale accorde deux prêts de 58 millions de dollars à la Mauritanie

La Banque mondiale (BM) a accordé à la Mauritanie deux prêts de l’ordre de 58 millions de dollars, destinés au financement de projets dans les domaines social et environnemental. Ce prêt a fait l’objet de deux accords signés vendredi à Nouakchott par le ministre mauritanien des Affaires économiques et de la Promotion des secteurs productifs, Ousmane Mamoudou Kane, et Cristina Isabel Panasco Santos, représentante résidente de la BM en Mauritanie.

Cette enveloppe est destinée à financer deux projets portant sur le soutien du pastoralisme dans le Sahel (Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel – Praps-II) et l’appui au système des filets sociaux.

Le premier projet a pour objectif de renforcer la résilience des pasteurs et des agro-pasteurs dans certaines zones ciblées du Sahel, alors que le second doit accroître l’efficacité et l’efficience du système national mauritanien de filets de protection sociale de même que sa protection des ménages pauvres et vulnérables, notamment parmi les réfugiés et les communautés d’accueil, et ce, par des transferts sociaux ciblés.

FMI et vaccination : Les efforts de la Chine salués

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a salué vendredi les efforts de la Chine pour contribuer à l’accélération de la vaccination à l’étranger et chez elle, soulignant que la politique pandémique était désormais la meilleure politique économique.

«Nous devons vacciner au moins 40% de la population de tous les pays d’ici la fin de 2021, et au moins 60% d’ici la mi-2022», a déclaré Mme Georgieva lors du discours d’ouverture des réunions de printemps du Forum financier international, une organisation internationale à but non lucratif, non officielle et dont le siège est à Pékin.

La directrice du FMI a noté qu’un plan global, avec un financement initial, des dons initiaux de vaccins et plus d’investissements pour se prémunir contre les scénarios de baisse, coûterait environ 50 milliards de dollars dans le monde, ajoutant qu’une vaccination plus rapide pourrait entraîner une production mondiale plus élevée de 9000 milliards de dollars d’ici 2025. Mme Georgieva a également noté que les reprises divergeaient dangereusement d’un pays à l’autre.

Plan de relance de l’UE. post-Covid : L’Italie simplifie ses procédures

Le gouvernement italien a adopté vendredi un décret simplifiant les procédures administratives, notamment pour les appels d’offres publics, et organisant la gestion des fonds de l’important plan de relance post-Covid financé par l’Union européenne.

«Le Conseil des ministres a approuvé le décret pour lancer rapidement les projets du plan de relance», s’est félicité le ministre de l’Administration publique, Renato Brunetta, dans un communiqué.

«Nous divisons par deux les délais pour les études environnementales, nous réduisons de plus de la moitié les délais d’attente pour les autorisations pour l’internet à haut débit afin de fournir la fibre à toutes les familles (…), nous accélérons les appels d’offres et la réalisation des chantiers importants et stratégiques», a-t-il énuméré, s’engageant à «garantir à tous les citoyens moins de bureaucratie».

Le gouvernement avait approuvé in extremis le 29 avril le plan de relance de 222,1 milliards d’euros présenté par le Premier ministre, Mario Draghi. L’Italie est le principal bénéficiaire du plan de relance européen de 750 milliards d’euros, avec 191,5 milliards d’euros de prêts et subventions.

L’article Brèves est apparu en premier sur El Watan.

简体中文 简体中文 English English Français Français Italiano Italiano Русский Русский Español Español