mardi 15 juin 2021

Bouira : Des tribunaux paralysés en solidarité avec l’avocat Arslane

Le mot d’ordre de grève décidée par l’Union national des ordres des avocats (UNOA), en signe de contestation de la mise en détention de leur confrère de Tébessa, Maître Abderraouf Arslane, est massivement respecté par les robes noires du barreau de Bouira. En effet, les tribunaux de Lakhdaria, Ain Bessem, M’chedallah, Sour El Ghozlane, celui du chef-lieu de wilaya et la Cour ont été obligés de renvoyer toutes les audiences programmées pour ce lundi 7 juin à une date ultérieure, a-t-on appris de source judiciaire. L’avocat Abderraouf Arslane a été placé, le 26 mai dernier, en détention préventive sur décision du juge d’instruction. Son arrestation et son emprisonnement ont suscité une vague d’indignation au sein de la corporation des robes noires qui ont décidé d’une journée de protestation aujourd’hui à travers  toutes les juridictions du pays.

 

 

L’article Bouira : Des tribunaux paralysés en solidarité avec l’avocat Arslane est apparu en premier sur El Watan.

简体中文 简体中文 English English Français Français Italiano Italiano Русский Русский Español Español