jeudi 24 juin 2021

Au Pakistan, une femme décède après avoir été opérée par un faux chirurgien

Tout commence le 17 mai 2021 à Lahore, au Pakistan. Shameema Begum (80 ans) souffre terriblement du dos : sa famille l’amène donc à l’hôpital local, le Mayo Hospital. Après l’examen médical, l’octogénaire est dirigée vers le service de chirurgie pour y être opérée en urgence.

C’est là que l’impensable se produit : un homme se présente comme un médecin et prend en charge la patiente pour l’opérer. Problème : Waheed Butt n’est ni médecin, ni chirurgien mais… agent de sécurité à l’hôpital.

La famille ne se doute de rien, et Shameema Begum rentre chez elle après avoir effectivement été « opérée ». Le faux médecin joue son rôle jusqu’au bout puisqu’il rend visite à « sa » patiente pendant deux jours et s’emploie même à changer ses bandages. Bien évidemment, outre « l’intervention », l’agent de sécurité facture chacune de ses visites…

L’agent de sécurité s’était déjà fait passer pour un médecin dans le passé

Oui, mais voilà : la douleur ressentie par Shameema Begum ne s’atténue pas et sa blessure continue à saigner. Sa famille s’inquiète, et l’octogénaire est ramenée à l’hôpital en urgence. Là, c’est la douche froide : Shameema Begum et sa famille apprennent que Waheed Butt n’a jamais été médecin…

Une plainte est immédiatement déposée : l’agent de sécurité (ainsi que l’un de ses complices, un autre employé de l’hôpital ayant participé à la fausse opération) est arrêté. « Butt s’était déjà fait passer pour un médecin et avait déjà fait des visites à domicile pour d’autres patients dans le passé » a expliqué le porte-parole de la police de Lahore, Ali Safdar, à la chaîne de télévision Geo News.

Malheureusement, Shameema Begum est aujourd’hui décédée. Une autopsie permettra de déterminer si la mort a été provoquée par l’opération bâclée…

À lire aussi :

简体中文 简体中文 English English Français Français Italiano Italiano Русский Русский Español Español