mardi 15 juin 2021

Amin Khan viole la mémoire de Chawki Mostefai

Le poète algérien Amin Khan vient de publier chez Chihab éditions les Entretiens avec Chawki Mostefai, a-t-on appris de la fille de l’ancien militant, Malika Mostefai.

Chawki Mostefai est l’une des figures les plus importantes de la guerre d’indépendance. Ophtalmologiste, créateur de la section universitaire du PPA, il s’est opposé à toute tentative de récupération du combat nationaliste par les partis politiques algériens. Il a milité au sein du FLN, GPRA, avant de mettre fin à cette longue carrière de lutte après l’indépendance de 1962.

Par ailleurs, concernant ces  entretiens publiés par Amin Khan, des questionnements commencent à surgir quant à la façon dont ils ont été recueillis. Amin Khan, après avoir « subtilisé » ces entretiens à la fille du grand dirigeant du PPA, les a complètement tronqués et censurés avant de les publier sans l’accord d’aucun des ayants droit de Chawki Mostfai. C’est ce que dit la fille de ce dernier. « La publication de ce livre n’a pas été soumise à l’approbation des enfants/ayants droit du Docteur Chawki Mostefaï et a été réalisée à leur insu. Ces « Entretiens » ne sont pas vérifiables… car les enregistrements de centaines d’heures des récits de mon père, ont été tronqués, voire éliminés par Amine Khene, qui m’a subtilisé la clé USB, après m’avoir fait promettre de ne les faire écouter à personne car certains passages qui étaient trop violents ou compromettants pour certains politiciens ou dirigeants, ne pouvaient être divulgués a la population algérienne… Ce minable a muselé mon père… Et vous ne saurez jamais « Les Vérités »… sauf s’il nous restitue l’intégralité des enregistrements par la force de la justice algérienne », déplore-t-elle.

L’article Amin Khan viole la mémoire de Chawki Mostefai est apparu en premier sur Algérie Cultures.

简体中文 简体中文 English English Français Français Italiano Italiano Русский Русский Español Español