mercredi 23 juin 2021

Accompagné du wali d’Alger : Le ministre de la Santé inaugure de nouvelles structures

En marge d’une visite dans des structures de santé à Alger, le ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, qui était accompagné du wali d’Alger, Youcef Chorfa, a souligné la «nécessité d’améliorer les prestations sanitaires dispensées dans les services des urgences, notamment dans les polycliniques étant la première destination du malade et la structure sanitaire la plus proche de son lieu de résidence».

M. Benbouzid qui inaugurait le service des urgences de la Polyclinique de la cité du 5-Juillet à Bab Ezzouar, a indiqué que son département «œuvre à améliorer les services des urgences au niveau des polycliniques en les dotant de toutes les spécialités et des moyens humains et matériels, notamment de laboratoires et de services de radiologie pour une meilleure prise en charge des patients». Signalons que dans la capitale certaines polycliniques manquent cruellement de moyens humains et matériels. Des soins médicaux spécialisés, pourtant de grande nécessité, n’y sont pas dispensés aux patients. A Bordj El Bahri, pour ne citer que cette localité à titre d’exemple, la seule polyclinique qui couvre toute la région, ne dispose pas de diabétologue, ni de dentiste. Les malades doivent se rabattre sur les hôpitaux et les grandes structures hospitalières qui connaissent à leur tour une grande affluence, telle que l’hôpital de Rouiba ou celui de Ain Taya qui a été réquisitionné pour la prise en charge des malades de la Covid-19.

Au Centre hospitalo-universitaire (CHU) Mustapha Pacha, le ministre a inauguré l’unité de triage médical des urgences, estimant qu’elle permettra «une meilleure maîtrise de la situation en cas d’affluence importante des malades». Il a réaffirmé, par ailleurs, l’importance de «réserver un accès aux cas urgents en vue d’éviter l’encombrement enregistré au niveau des entrées du CHU situé au coeur d’Alger». Au niveau du même CHU, M. Benbouzid s’est enquis du taux d’avancement des travaux de réhabilitation du service de radiologie qui a été doté d’équipements médicaux sophistiqués, ce qui permettra, selon le ministre, de «prendre en charge un nombre important de cas difficiles transférés auparavant à l’étranger».

Concernant la réouverture des frontières, le ministre a souligné que «la décision de rouvrir les frontières terrestres et aériennes relève des prérogatives du président de la République, Abdelmadjid Tebboune». «Le rôle du ministère consiste à fournir des informations sur la situation épidémiologique due à la pandémie de Covid-19 ainsi que la propagation des nouveaux variants et la proposition de protocoles sanitaires appropriés pour un meilleur contrôle de la propagation de la pandémie».

Rappelons que la réunion périodique du Conseil des ministres tenue dimanche a été consacrée à «l’examen et l’adoption de plusieurs  ordonnances et décrets concernant les secteurs des Finances, des Affaires étrangères, de l’Energie et des Mines, du Commerce, des Travaux publics et de la Transition énergétique, ainsi qu’à l’examen de l’ouverture des frontières terrestres et aériennes». 

L’article Accompagné du wali d’Alger : Le ministre de la Santé inaugure de nouvelles structures est apparu en premier sur El Watan.

简体中文 简体中文 English English Français Français Italiano Italiano Русский Русский Español Español